Les Yeux Précieux du Serpent – Yanagita Kunio

 

Ce livre traînait dans la bibliothèque de mes parents, je me suis dit « Pourquoi pas ? », la curiosité nous fait parfois découvrir des choses fabuleuses et insoupçonnées. Je n’irais pas jusque-là pour cet ouvrage bien qu’il soit intéressant. Il s’agit en fait d’un recueil de petits contes et de légendes japonaises, il y en a une centaine pour un peu moins de 200 pages, ce qui fait que les historiettes sont très courtes. J’ai voulu le lire d’un bloc, mais je crois que ce n’est pas la meilleure façon d’aborder ce livre car les personnages sont récurrents et les thèmes abordés également. Je pense qu’il vaut mieux le garder sur sa table de chevet et lire deux ou trois contes par jour avant de s’endormir.

A vrai dire, en lisant ce recueil, on se dit que les japonais sont un peuple qui se soucie beaucoup du bien et du mal, de la richesse et de la pauvreté souvent les uns liés aux autres. Un homme honnête et pauvre deviendra riche tandis que l’homme riche et méchant se verra ruiné à un moment ou un autre. Vous allez me dire que les contes européens ont finalement les mêmes thèmes, et c’est vrai, durant certaines histoires j’ai pu faire le rapprochement avec des contes de Grimm ou Perrault et c’est amusant de se rendre compte des différences sur une histoire équivalente. Toutefois, un des autres thèmes qui est beaucoup abordé et que je ne me souviens pas rencontrer souvent en Europe, c’est une leçon sur le fait d’imiter les gens qui est vraiment mal vu par les japonais si on s’en tient à ces petits contes. Je ne suis pas complètement en désaccord avec eux cela dit, mais c’est excessif. L’imitateur est toujours châtié dans ces petits contes. Mais rappelons qu’il s’agit de contes, donc chargé d’apprendre aux gens ce qui est bien et ce qui est mal.

Yanagita Kunio (1875-1962) n’est pas l’auteur de ces contes, il s’est chargé de les récolter et en a fait une sélection dans cet ouvrage. Kunio san était un ethnologue et était même le pionnier en la matière au Japon. C’est lui qui a créé le premier groupe d’études d’ethnologie, la première revue consacrée à l’ethnologie et la plupart des études et recherches ethnologiques faites de son vivant étaient de près ou de loin supervisées par cet homme. Autant dire que c’était un maître et qu’il restera le père fondateur de cette discipline au Japon. Comme tout mouvement historique, les méthodes n’étaient pas complètement au point, mais il faut bien commencer quelque part comme on dit et, à l’instar de l’évolution de l’étude archéologique en Europe, les méthodes se sont peu à peu améliorées.

Je tiens à signaler au passage que l’édition que j’ai lu Le Serpent à Plume, Motifs, est pleine de coquilles ce qui n’est pas très agréable à lire non plus car écrire « maïs » pour « mais » c’est un peu gros je trouve. Cela dit, je doute que le livre soit disponible dans une autre édition en France.

Aza.

3 réflexions sur “Les Yeux Précieux du Serpent – Yanagita Kunio

  1. Le fait qu’imiter les autres n’est pas très usités dans les contes occidentaux mais on retrouve malgré tout souvent le fait sinon ne peut arriver au bonheur qu’en étant soi même. Je trouve que dans l’idée on est pas loin.

    Je trouve l’idée d’appréhender une culture via ses contes très intéressante. Bravo pour ce choix !

    J'aime

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi même si je n’ai pas fait le rapprochement au moment d’écrire l’article. C’est une façon différente de faire pour arriver à la même conclusion au final. ça rend une comparaison des contes japonais et européens vraiment intéressante en fait !
      Merci de ta remarque ! J’avoue être une vendue des contes et de mythologie même si je suis loin d’être incollable dessus encore, j’adore les lire et j’essaye de diversifier leur origine car je ne connaissais que les plus connus 🙂

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s