Complètement cramé – Gilles Legardinier

Etant donné mon rejet total de Demain j’arrête de ce même auteur, mes attentes pour ce livre-là étaient vraiment très basses, au ras des pâquerettes même. Tellement bas que finalement, je l’ai trouvé moins pire. Bon, ne vous attendez pas non plus à une bonne critique parce-que non, je ne peux pas faire ça. Je respecte totalement l’auteur et ceux qui aiment ses livres mais franchement, je n’aime pas du tout sa façon d’écrire. Pour celui-ci, j’ai donc décidé d’établir ce qui m’a plu (le positif) et ce qui m’a déplu (le négatif), comme ça, ça vous donnera peut-être une meilleure idée du roman et de ce qui pourrait vous plaire dedans.

L’histoire est toute simple. Elle met en scène un anglais PDG d’industrie que la vie a un peu malmené. Pour prendre un nouvel élan, il décide de partir et de se faire embaucher comme Majordome dans un manoir français au service d’une veuve. Il y rencontre une cuisinière-Attila, un régisseur-Dingo et une femme de ménage-Candy. Les personnages sont extrêmes et sont tous des animaux blessés (en quelques sortes) qui se sont retrouvés au même endroit. L’intrigue se situe dans le fait qu’Andrew, le PDG anglais, va aider tout le monde à résoudre le problème, mais comment ?

Les + : les relations sociales

→ Les 100 dernières pages : on sent l’auteur beaucoup plus à l’aise avec ses personnages qu’il maîtrise un peu mieux qu’au début.
→ Les relations entre les différents personnages qui s’établissent tout au long du récit et qui atteignent leur apogée à la fin.
→ La présence du chat Mephisto et du chien Youpla qui font partie intégrante de l’histoire et dont les aventures et caractères rendent parfois touchantes certaines scènes.

Les – : les clichés

→ Encore une fois, je remarque que la vision qu’a l’auteur de la femme est vraiment particulier. Trois femmes sont particulièrement présentent dans l’histoire, deux d’entre elles ne courent pas après l’amour (une veuve et une frigide…) et la troisième ferait peur à n’importe quel partenaire qu’elle pourrait avoir.
→ Cette manie toujours aussi insupportable de généraliser : « toutes les femmes du monde », « tous les hommes de la planète » …au-delà du sexisme, c’est cette façon de vouloir caser toute le monde dans des boîtes préconçues qui m’exaspère.
→ Cette façon navrante de comparer les Anglais et les Français sans rien apporter de concret (car il se base sur les merveilleux clichés que la plupart connaisse)
→ Je dois avouer que le personnage principal ne m’a pas vraiment plu, encore une fois, mais ce n’est qu’une affaire de goût. Je n’ai pas aimé comment il s’immisce dans la vie de tous de façon assez impolie (ce qui est particulièrement étonnant d’un anglais).

Pour conclure, je ne conseillerai pas ce livre à ceux qui n’aiment pas les clichés, et cette habitude de la société à tout mettre dans des cases. Toutefois, pour ceux qui aiment ce genre de livres (ce qui n’est pas une honte du tout !), il peut être un moment plus sympathique à passer que son livre précédent.

Aza.

11 réflexions sur “Complètement cramé – Gilles Legardinier

  1. j’avais jamais trop fait attention aux clichés éventuellement présents ou à la manie de généraliser de l’auteur, faudra peut être que je penses à mieux y regarder à la prochaine lecture ^^ voir si je partage ton avis ou pas 😉 là je ne peux pas me prononcer ^^

    J'aime

  2. Bon ben ca me tente pas vraiment, ni demain j’arrete! Pas grave, j’ai de quoi faire, c’est pas comme si j’avais besoin d’une idee de bouquin (ce jour n’arrivera jamais je crois tellement ma PAL est grande)

    J'aime

    1. Oui si tu n’as pas envie de t’encombrer de lectures inutiles, y’a beaucoup plus intéressant ailleurs ! 🙂 et avec tous les livres qui existent, il y a vraiment de quoi faire !

      J'aime

  3. Je compte lire Demain j’arrête cet été comme toi je n’en attend pas grand chose mais il plait à certains alors pourquoi pas moi.
    Je me permets de te poser une question : pourquoi lis tu des livres comme celui ci en sachant avant de le commencer qu’il ne te conviendra pas ?

    J'aime

    1. Exact Lily, j’avais acheté les deux, je ne pensais pas que je n’aimerais pas à ce point pour tout dire. Cela dit, je ne regrette pas de l’avoir lu car j’aime me faire mes propres avis pour pouvoir en discuter en sachant de quoi je parle 🙂

      J'aime

  4. Les clichés ne me dérangent pas plu que ça, et comme j’avais bien aimé ( même beaucoup aimé ! ) Demain j’arrête !, je pense me lancer dans celui-ci…. Mais merci pour ta chronique, au moins je suis prévenue 😉

    J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s