Star Wars Identities à La Sucrière (Lyon)

Le 29 Novembre dernier, je me suis rendue à l’exposition Star Wars Identities qui s’est déplacée jusqu’à Lyon début Novembre. En tant que fan de la trilogie initiale (c’est-à-dire les épisodes IV, V, et VI), je ne pouvais pas rater le rendez-vous. J’ai donc pris mon billet sur internet, craquant sur le billet collector, plastifié avec cordon : le beau truc quoi, mode VIP (et j’ai bien fait, ça me fait au moins un souvenir). Le prix du billet d’entrée de base étant assez cher (22€ autant dire que ça fait une sélection évidente de ceux qui y vont : on n’y va pas seulement pour la curiosité… ça ferait cher la curiosité), je m’attendais à quelque chose d’assez sophistiqué. J’avais déjà fait cette expérience avec l’exposition David Bowie à Londres dont l’entrée était un peu chère aussi et le résultat avait été bluffant. J’avais donc de quoi comparer.

Armée de mon billet magique, me voici dans l’exposition qui commence par un bref topo de ce que l’on va trouver durant la visite et comment fonctionne le matériel que l’on a mis à notre disposition. Explication que j’ai trouvé particulièrement utile car l’audio-guide n’arrêtait pas de se retourner sur moi et donc je n’avais plus les commentaires, mais on nous avait dit qu’il fallait y faire attention, alors pas de problème pour trouver la solution ! L’audio-guide en question fonctionnait d’ailleurs assez bien et c’est un dispositif vraiment agréable, j’aime ne pas avoir à tripatouiller ce bazar à chaque fois que je passe devant une vitrine et c’était le cas ici, il suffisait d’entrer dans la zone des capteurs pour avoir le commentaire. Sincèrement, je pense que c’est un dispositif dont devrait se procurer tous les musées en ayant les moyens.

10403669_10204611762881461_6191262894747175018_n

Les vitrines en soi ne sont pas transcendantes mais j’avoue que c’était quand même bien sympathique de replonger dans l’univers. L’exposition est surtout construite sur les espèces et les caractères des personnages. L’exposition porte donc bien son nom « Identities ». Au fil de l’expo, on est amené à créer notre propre personnage de l’univers. Sachez déjà que je suis un Ewok créatif jedi dont le mentor est Leïa (et ouai ça rigole plus !) Bref pour quelqu’un qui aime écrire et inventer des histoires, autant dire que j’étais aux anges. Malgré un aspect un peu gadget, il faut y aller en toute conscience et avoir simplement l’envie de découvrir l’univers de Lucas sous un autre angle.

Là où j’ai été vraiment déçue par contre c’est la boutique. Des t-shirts… pas très variés dans les figurations… des mugs… un peu pourris, des tapis de souris (qui en utilisent encore ?), des coques de téléphone (iphone seulement, bien sur), des livres pour les enfants, des jeux pour les enfants… Bref… moi qui voulait un t-shirt à l’effigie de Han par exemple, ou alors qui sort un peu de l’ordinaire… j’étais déçue. Et même pas un crayon souvenir ? La base dans les goodies quand même : le crayon ! Bref. Du coup j’étais vraiment contente d’avoir pris le billet collector.

Mise à part la boutique, c’est quand même une exposition à voir pour les fans car on côtoie un peu nos héros comme si c’était des amis. Je ne la conseille pas à ceux qui sont motivés seulement par la curiosité, trop cher pour ça et pas assez « exceptionnel ». Dans tous les cas, je ne regrette pas d’avoir passé mon après-midi là-bas, d’autant que l’on peut voir notre personnage crée à la fin de la visite, la cerise sur le gâteau.

Heberger image

7 réflexions sur “Star Wars Identities à La Sucrière (Lyon)

      1. Apparemment l’exposition va tourner pendant 6 ans dans le monde, je ne sais pas s’il y aura d’autres villes en France, mais il faut toujours espérer 🙂

        J'aime

    1. Oui ** R2D2 et C3PO étaient là, les costumes des personnages aussi… franchement je ne regrette pas cette visite très attractive. C’était très agréable de retrouver l’univers dans une exposition pareille. Ils auraient pu aller plus loin dans la mise dans l’univers mais c’est déjà très correct tout ce qu’ils ont proposé. Un très bon souvenir 🙂

      J'aime

      1. Je suis d’accord, je suis heureuse aussi de l’avoir vu : un bon souvenir aussi. Et je ne connaissais pas non plus le quartier de Confluence à Lyon, c’était très sympa. J’ai beaucoup aimé l’ambiance!

        J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s