A dangerous method – David Cronenberg

Sabina Spielrein est une jeune femme souffrant d’hystérie. Elle est alors soignée par le psychanalyste Carl Jung, dont elle devient rapidement la maîtresse. Cette relation se complique fortement lorsque Sabina entre en contact avec un autre psychanalyste, Sigmund Freud. À partir de là, les rapports entre Jung et Freud se développent de la séduction mutuelle initiale jusqu’à la rupture. (Synopsis Wikipédia)

Suivant d’assez près la filmographie de Michael Fassbender, cela faisait un moment que j’étais tentée par regarder ce film. Manque de temps. C’est quand il est passé sur Arte, récemment, que j’ai sauté sur l’occasion pour le regarder. Et pour tout dire, je n’ai pas été déçue.

L’intrigue en soi n’a rien de très complexe, une histoire d’amour un peu malsaine qui se complique avec l’intervention d’autres personnages. Celle-ci est bien menée, avec des rebondissements bien placés qui rendent le film dynamique et pas monotone, ce qui aurait pu se produire avec un sujet pareil lorsque l’on n’est pas spécialiste dans le domaine. En effet, les théories psychanalytiques de Freud et de Jung sont le ciment de tous les dialogues et j’avoue m’être parfois dit que si j’avais plus de connaissances personnelles en la matière, j’aurais mieux apprécié le film. Pour autant, je ne pense pas que les théories soient poussées dans leur plus petits retranchements non plus… Cela dit, je serais bien en mal d’émettre un jugement sur la façon dont le sujet est traité, je laisse ça aux experts.

Ce que je retiens particulièrement, c’est le jeu des acteurs. Déjà, Cronenberg nous propose un casting impressionnant avec ni plus ni moins que Viggo Mortensen, Michael Fassbender, Keira Knightley et pour rajouter une couche Vincent Cassel. Je ne m’attarderai pas sur ce dernier car je ne suis pas fan du tout de celui-ci (chacun son truc!). Par contre, j’ai été scotché par Keira Knightley (pour changer). Au tout début du film, son rôle est celui d’une hystérique en pleine crise et sincèrement, on y croit dur comme fer. Sachant combien elle travaille ses rôles, elle a probablement du faire de même ici car elle est très convaincante. Fassbender est parfait dans son rôle de semi-sadique, ce genre de rôles lui collent à la peau, il faut l’avouer et il ne déroge pas à son talent habituel. Mortensen pour sa part, même s’il joue très bien, m’a un peu moins convaincu. Ayant vu le film en version originale, il m’a manqué un petit accent allemand (puisqu’il joue Freud) et j’avoue n’avoir entendu que de l’américain incompréhensible (l’incompréhensible étant principalement ma faute car je ne comprends absolument pas l’accent américain, allez savoir pourquoi.) Il semble d’ailleurs que le rôle de Freud aurait initialement du revenir à Christopher Waltz (Inglourious Basterds) et sincèrement, je pense qu’il aurait beaucoup mieux convenu, déjà parce-qu’il a cet accent allemand qui me manquait avec Mortensen. Mais bon, les choses sont ainsi faites.

Sans aucun doute, c’est un film à voir. Il est très bien réalisé et interprété. Parfois un peu dur, les scènes difficiles ne durent pas en longueur de sorte que le spectateur n’est pas mal à l’aise (ce que je redoutais). Alors si vous aviez encore des doutes, allez-y !

Ps de Lily: je ne pouvais pas laisser un film avec Keira Knightley sans vous dire mon avis ! Pour être honnête, j’ai changé d’avis sur Keira avec ce film. Jusqu’à là, c’était une belle article qui faisait des films pas mal. Mais alors là, elle dépasse tout, on y croit à fond. Pour Vincent Cassel je pense comme Aza… je ne le supporte pas ! Pour ce qui est de l’histoire en elle même, je rejoins Aza sur tous les points !

Heberger image

4birdybook

21 réflexions sur “A dangerous method – David Cronenberg

  1. Pour ma part « domino » est l’un des meilleur film de Keira Knightley, quand à celui-ci j’ai particulièrement aimé l’intrigue entre les deux hommes, pour savoir qui imposerait sa vision des choses.

    J'aime

    1. Je n’ai toujours pas vu Domino… il faudra peut-être que je me décide à le voir un jour mais j’ai peur de le trouver trop violent…

      J'aime

  2. Personnellement je n’ai pas trop aimé ce film, ça m’a plus ennuyée qu’autre chose, c’est trop bavard. Pourtant j’ai trouvé Mortensen et Fassbender bons (en revanche, je trouve que Knightley en fait des caisses, pourtant j’aime énormément cette actrice).

    J'aime

    1. Ce film est extrêmement bavard en effet, il faut aimer ça, c’est clair. Pour ma part, ça ne me dérange pas. Pour Knightley, je comprends ton point de vue et selon le commentaire de Freyja, elle n’est pas hyper juste dans son jeu non plus…

      J'aime

    1. Tu n’as pas tort, comme tu dis le rythme est plutôt étrange. Heureusement que les ellipses sont indiquées d’ailleurs. Il aurait peut-être mérité en développement mais le film étant déjà long, ils ont du faire des choix… peut-être pas les plus pertinents du coup ?

      J'aime

  3. « j’avoue m’être parfois dit que si j’avais plus de connaissances personnelles en la matière, j’aurais mieux apprécié le film »
    Eh bien, je viens te rassurer : c’est tout l’inverse! Avec des connaissances en psychologie, le jeu de Keira Knightley est complètement à coté de la plaque – elle joue « la folle » tout au plus, mais pas « l »hystérique », et le film présente une vision de la psychanalyse très très américaine (et aux USA, on est pas fan fan de la psychanalyse). Les faits sont plutôt respectés, mais l’angle d’approche et le propos sont totalement déformé, à mon humble avis. ^^

    En réalité, je pourrais dire que j’aurais aimé avoir moins de connaissances en psychologie pour avoir eu une chance d’apprécier le film 🙂 !
    Pour un étudiant ou une étudiante en psychologie, c’est un film absolument affligeant, à regarder avec une grimace de douleur au visage. :p

    Donc : n’aie point de regrets, tu as pu tirer le meilleur du film, j’en suis certaine ^_^

    J'aime

    1. Bon alors ton commentaire me rassure (et à la fois pas trop lol). Parce-qu’au final cela signifie que le scénario n’a pas été assez travaillé en amont et c’est dommage car ils avaient de bonnes bases. C’est vrai qu’être spécialiste empêche souvent d’apprécier « simplement » les choses. Pour ma part, je suis très critique avec les films historiques (alors que j’adore ça, j’en trouve assez peu de convaincants). Merci de ton commentaire très instructif en tout cas 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai repensé à toi récemment, et le fait que tu m’aies dit aimer les films historiques.. On m’a fait découvrir le premier épisode d’une série incroyable (on pourrait presque dire au sens propre comme au figuré..)..: The man in the high castle (tiré du livre). L’histoire : Le Japon et l’Allemagne nazie se partagent l’Amérique, après avoir gagné la seconde guerre mondiale. On découvre qu’il y a des resistants, l’existence d’une zone neutre.. et il va se passer pleins de choses 😉
        Je trouve cette série excellente pour deux choses : surprenante de crédibilité. On y croit complètement, on est complètement dans de l’historique, bien qu’on sache qu’il s’agit d’une fiction. La deuxième raison : cette série est glaçante. Le quotidien, c’est le salut japonais face au salut nazis, washington rasée de la carte, les handicapés et les mourants brûlés tous les mardis, la honte et la peur d’avoir du sang juif, l’antisémitisme et le racisme normalisés, le tout balancé entre mots japonais et allemands. Il y a de lours enjeux politiques qui se profilent, avec un Hitler que l’on dit mourrant, et qui semble presque gentil face à ceux qui convoitent son poste, et une résistance qui pointe son nez au milieu de tout ça…

        Dépaysant et un peu flippant à la fois. Il y a vraiment des scènes perturbantes (les dirigeants japonais et allemands qui se saluent devant le drapeau nazi…)

        Je n’ai vu que le premier épisode.. et c’est bluffant de réalisme et de cohérence. Personnellement, je suis partagée entre fascination, admiration et écœurement… !
        Mes excuses pour ce pavé, mais je suis aussi très critique, et là, j’ai été intriguée par cette série prometteuse 🙂 ! ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Tiens c’est plutôt original comme sujet de série O_o on ne voit pas ça partout ! Je sais pas trop si ça m’attire mais en tout cas, ça me rend curieuse : imaginer un élément historique qui serait différent et ses conséquences… Tu m’intrigues drôlement ! 🙂

        J'aime

      3. ^^ si tu jettes un coup d’oeil, ne le fais pas un jour où tu es d’extrême bonne humeur et que tu as foi en la vie. C’est une série un peu plombante (le nazisme généralisé et tout à fait encré dans la culture américaine, les signes nazis géants sur les immeubles, …. On a toujours une certaine distance avec le nazisme : on sait ce que c’est, ce que ça a fait.. mais cette série, elle te montre un monde qui fonctionne normalement comme ça.
        En fait je ne peut pas mieux résumer : glaçant et fascinant.
        Si tu es intriguée, niveau intrigue tu seras servie ^^ je ne t’ai as tout dit 🙂 hehe..

        J'aime

      4. Je note de ne pas le regarder quand je vais trop bien, histoire de ne pas me plomber le moral ! J’imagine en effet que ça doit être assez choquant de voir une société régie par l’idéologie nazie. D’ailleurs, je ne sais pas si je pourrais tenter l’expérience avant cet été (concours en préparation donc en ce moment je regarde plutôt des choses ultra niaises lol). Mais je garde vraiment le nom de côté car je pense qu’elle doit être intéressante. Merci de ton conseil en tout cas 🙂

        Aimé par 1 personne

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s