Prendre soin de ses cheveux : masque au Henne neutre

henne-neutreVoilà un moment maintenant que l’idée de faire mes propres cosmétiques tournent dans ma tête, probablement du au fait de savoir tout ce que les industries mettent dans nos produits. Le fait est que je me tourne de plus en plus vers les produits et marques bio, mais c’est pas donner. Je cherchais quelque chose de fortifiant pour mes cheveux qui commençaient à vraiment être mal en point : secs, cassant, ultra fins, regraissant (trop) vite, terne… Et après quelques recherches, je suis tombée sur cette suggestion du Henne neutre. En effet, le Henne neutre n’est pas issu de la même plante que les autres Henne et ne colore pas. (Cassia obavata = henne neutre / Lawsonia insermis – henne couleur). Ses vertus principales : brillance, vigueur et volume.

Je me suis donc lancée et j’ai trouvé ma poudre de Henne neutre en magasin bio, le pot pour un peu moins de 10€. Apparemment, il est plutôt cher mais étant une habituée des couleurs, je n’ai pas trouvé ça cher, c’est le prix d’une couleur à peu près et en plus on ne vide pas le pot en une fois (ni même en deux je pense)… donc bon, tout est relatif.

En possession de ma poudre de Henne neutre, je me suis donc mise en quête d’une recette. Tous les articles que j’ai pu voir prévenaient sur le fait que le Henne neutre sèche beaucoup les cheveux du fait de son action purifiante sur la matière, dedans, il était donc préconisé de mettre de produits empêchant cet asséchement. J’ai donc choisi d’utiliser un yaourt et du miel (ce que j’avais sous la main en fait), mais il est également possible d’y mettre des huiles végétales (olive, karité, chanvre, ricin…) et je pense m’en procurer pour ma prochaine expérience d’ailleurs. Voilà donc la recette que j’ai utilisé :

Ingrédients :

  • Poudre de Henné neutre (j’ai un carré qui m’arrive à mi-cou alors j’ai mis 50g, il en restait. J’avais vu 100g de préconisés, ça me paraissait beaucoup pour ma coupe mais pour cheveux longs c’est sans doute nécessaire).
  • Eau déminéralisée chaude (j’ai utilisé de l’eau filtrée, chauffée)
  • 1 Yaourt nature (j’ai utilisé un non allégé)
  • 1 grosse cuillère de miel (cuillère à soupe)

Commencez par mettre la poudre, puis un peu d’eau chaude pour faire une pâte épaisse. Ajoutez le yaourt puis le miel. Pour finir vous pouvez ajouter du henne ou de l’eau pour obtenir une pâte lisse et pas trop liquide. Pour ma part, je n’ai pas du tout réussi à avoir une pâte lisse, il y avait même beaucoup de grumeaux, du coup ce n’est pas très agréable à appliquer. Je pense utiliser un tamis la prochaine fois.
Appliquez le masque comme vous le feriez avec une couleur, puis appliquez de la cellophane dessus (j’ai mis un sac plastique retenu par une pince). Vous pouvez laisser poser entre 30 minutes à une nuit entière. J’ai laissé 1h environ pour ce premier essai et cela me convient bien.
Rincez ensuite abondamment vos cheveux pour éliminer le masque puis faites votre shampoing et votre après-shampoing habituels.

DSC_0524-2

Résultats :

  • Brillance : à la lumière naturelle y’a pas photo !
  • Légèreté : j’ai pu le sentir dès le séchage après le masque, mes cheveux étaient tout légers, un vrai plaisir !
  • Moins fragiles, moins cassants : au shampoing suivant j’ai retrouvé beaucoup moins de cheveux dans mes mains et sur la brosse !
  • Volume : ce n’est pas miraculeux, mais je peux voir quand même une amélioration, il semble qu’il faille 2 à 3 masques pour voir un effet, pour ma part j’en vois déjà beaucoup dès les premier.
  • Espacement des shampoings : pour le coup, ce n’est pas ça. Je dois toujours me les laver tous les 2 jours. J’espère quand même pouvoir espacer après le prochain masque!

Je pense que c’était une bonne recette, en effet, en enlevant le masque mes cheveux n’ont pas fait de nœuds (alors qu’ils en font en pagaille habituellement – d’ailleurshenne-neutre-po_126244_1376333357 j’avais un peu peur de ça) mais par la suite, il faut quand même penser à faire des masques nourrissants. Pour pallier ce petit point faible du masque au henne neutre, on peut utiliser des huiles végétales et je compte bien me renseigner pour améliorer ma recette et faire de mon masque purifiant un masque tout aussi nourrissant.

En dehors de la sécheresse, j’ai pu constater que mon cuir chevelu me démangeait un peu plus que d’habitude. Je suis vite aller faire des recherches et il semble que ce ne soit pas anormal. Pas de quoi s’affoler donc, d’autant que cela passe au bout de quelques jours.

Pour résumer, je ne regrette pas du tout de m’être lancée dans le masque cheveux fait maison. Sur cheveux fin, j’ai lu plusieurs fois qu’il vaut mieux le faire seulement tous les deux mois pour ne pas assécher le cheveux, donc j’attendrai mais dans tous les cas, je le ferai régulièrement ! Pour les cheveux plus épais et/ou très gras, une fois par mois revient très souvent dans les recherches faites.

Envie de vous lancer ?

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s