Un roman français – Frédéric Beigbeder

Il y a quelques mois, je vous parlais de Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder et à quel point ce roman m’avait plu que ce soit sur le fond ou sur la forme. Curieuse, j’ai voulu essayer d’autres livres de l’auteur et c’est pour ça que lorsque je suis tombée sur Un roman français dans ma librairie, je n’ai pas vraiment hésité à me le procurer.

Résumé : Suite à son arrestation par la police parisienne pour usage de stupéfiant sur la voie publique, Frédéric se met à la recherche de ses souvenirs d’enfance. Trop enfouis en lui, il estime ne pas avoir de souvenirs, avoir tout oublié. Or, au fil du récit, il se souvient de bribes grâce à des liens qu’il fait entre son présent et son passé. Durant sa détention provisoire, il reconstruit sa propre vie comme un puzzle sur une table.

Concernant mon avis à propos de ce livre, je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’ai aimé. Le fait que le roman soit autobiographique me faisait un peu peur au départ : j’avais peur de trouver ça un peu trop pompeux, un peu trop… too much. Connaissant le style de l’auteur, cette peur était justifiée. Toutefois, il n’en a rien était. Effectivement, le style est très poussé et contemporain, on pourrait croire à un dialogue presque, il a beaucoup d’humour et d’autodérision, tendance à exagérer les choses mais l’effet de ce style n’a pas été une aversion pour moi. A vrai dire, j’ai même plutôt eu l’impression qu’il s’agissait d’une fiction tant il se décrit de manière théâtrale.

Le récit autobiographique a parfois la faiblesse d’être ennuyant dans la chronologie. Ici, rien de tout ça. Le personnage reconstruit ses souvenirs de manière très désordonnée, ainsi on ne se lasse pas d’une trame trop simple. Nous passons un moment avec lui et son grand-père, un autre moment avec ses parents qui se rencontre, plus tard il nous parle de sa fille et ensuite de son grand-frère.

J’ai beaucoup aimé cette absence de chronologie de la part de Beigbeder. J’ai aimé sa façon de reconstruire son passé car je pense que c’est ainsi que fonctionne la mémoire : des bribes nous reviennent parfois, des moments que l’on pensait avoir oublié et qui resurgissent d’un seul coup à cause d’une image, d’un son, d’une odeur. J’avoue que cette lecture m’a donné envie de lire Proust et peut-être que je m’y attellerais cet hiver. Ce qui me plait particulièrement chez Beigbeder, ce sont les références qu’il fait à la culture, musique ou cinéma, on retrouve toujours des allusions qui nous font sourire lorsque l’on connaît bien et qui inscrit le roman dans une réalité très concrète. Bizarrement, lorsque j’écris, je préfère l’inverse, ne pas donner de moyens de repère dans le temps et l’espace au lecteur, alors qu’en tant que lectrice, j’aime beaucoup. C’est peut-être quelque chose sur lequel je devrais méditer. Et vous ? vous préférez avoir des repères concrets ou laisser votre imagination choisir ?

C’est un livre que je conseillerai volontiers à tout le monde. Il est très court et se lit facilement. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et je continuerais certainement ma découverte de Beigbeder avec d’autres de ses livres. Ce sera donc 4 bookybirds pour moi.
Heberger image

4birdybook

20 réflexions sur “Un roman français – Frédéric Beigbeder

    1. Je pense que ça peut être un bon début car il est court ! Mais le must pour moi (pour le moment) c’est Oona et Salinger (qui se lit facilement aussi même s’il est plus long). Un roman français sera parfait pour voir un peu le style de Beigbeder, car il est quand même particulier et il faut accrocher (soit on aime, soit on déteste je pense)

      J'aime

  1. Je suis désolée, j’ai vraiment du mal avec Beigbeder. Pas taper les copains !
    Peut-être que commencer par « l’Amour dure 3 ans » n’était pas la meilleure approche.
    Peut-être que l’image du personnage public prend trop le pas sur le style de l’auteur dans ma tête.
    Bref.
    Vu tes chroniques le concernant, je me dois de refaire une tentative. Mais plutôt avec « Oona et Salinger » qui me tente plus.

    J'aime

    1. Tu as tout à fait le droit de ne pas aimer l’auteur et/ou son style, je ne te taperai pas pour ça XD
      Par contre si tu veux tenter à nouveau, Oona et Salinger a vraiment été un coup de coeur pour moi 🙂

      Aimé par 1 personne

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s