The voices – Marjane Satrapi

Vous n’êtes sans aucun doute pas passé à côté : ce week-end, c’était halloween. J’espére d’ailleurs que vous en avez profité pour sortir vos plus beaux déguisements, pour ma part, cette année j’ai tenté un make-up dias de los muertos, que je n’ai pas trop mal réussi. Et vous, c’était quoi ?

Bon en attendant, je suis ici pour vous parler du film que j’ai regardé hier et pour coller à l’ambiance, j’ai choisi The Voices, un thriller qui a de quoi vous faire hérisser les poils de bras (ou presque). Marjane Satrapi en est la réalisatrice et le film est sorti en 2014. Pour le casting des personnages principaux, on trouve un chien, un chat, Ryan Reynolds et Gemma Arterton. Oui, il semblerait que je regarde beaucoup de film avec Gemma ces derniers temps (Byzantium).

Synopsis : Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona – la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire – du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments… (Allociné)

Ce film est un vrai petit bijou. Certes ce n’est pas un chef-d’oeuvre mais dans sa forme, dans la présentation de l’histoire, je le trouve original et vraiment très bien. J’avais un peu peur qu’il soit un peu trop gore. Je ne suis pas une fan d’hémoglobine et les films d’horreur ce n’est pas ma tasse de thé. Sans vous mentir, on en voit un peu, beaucoup de suggestions aussi (le film est quand même interdit aux moins de 12 ans), mais dans l’ensemble je m’attendais à pire. Si vous êtes comme moi une fan de Tim Burton, voir une tête coupée qui parle sur une table vous fera beaucoup moins d’effet qu’une apparition fantomatique marchant de manière saccadée (cf : le film Gothika -la trouille de ma vie-).

Ce qui m’avait attiré dans ce film, c’était surtout le coup des animaux qui « parlent ». Clairement, Jerry les imagine mais la façon de filmer, le point de vue de Jerry le rend attachant. Au final, il devient un serial killer sans vraiment le vouloir, comme qui dirait par manque de chance. Lorsqu’il se rend compte de ce qu’il a fait grâce aux médicaments qui le ramène à la réalité, il ne supporte pas la vérité et préfère vivre dans sa vision du monde. Je dois dire que je trouve le personnage de Jerry vraiment attachant et on finit par comprendre pourquoi il se tourne vers sa folie, son univers, au détriment de la réalité qui s’efface de plus en plus pour finir par ne plus exister pour lui.

Ce que j’ai aimé dans ce film, c’est ce contraste fort entre la réalité violente et le monde édulcoré de Jerry. Pour ma part, je ne classerai certainement pas le film dans le genre de la comédie comme le fait Allociné, car tout renvoie au final à la folie de Jerry et si on sourit, on sourit jaune. J’ai trouvé Reynolds vraiment excellent dans ce rôle d’ailleurs. J’avoue que ce n’est pas un de mes acteurs fétiches surtout depuis que j’ai vu Green Lantern (désolée mais j’ai pas pu.), là il est clairement remonté dans mon estime. Je l’avoue, j’aurais bien vu Lee Pace dans le rôle également, je pense qu’il lui aurait bien convenu également mais ça va Reynolds s’en tire bien. Concernant Gemma Arterton, j’ai beau ne pas trouver son jeu excellent, je la trouve adorable et son jeu ne sonne pas faux pour autant. Donc je dis oui à ce film, sur bien des aspects ! Ce sera 4 birdybooks.

Heberger image

4birdybook

13 réflexions sur “The voices – Marjane Satrapi

  1. Je suis vraiment d’accord avec ce que tu dis ! Certes pas un chef-d’oeuvre mais pourtant il s’agit pour moi d’une petite réussite qui mélange bien l’horreur et la comédie, il y a un bel équilibre entre les deux genres et comme tu le dis également la manière de représenter la réalité et ce qui se passe dans la tête de Jerry, en gros tout l’aspect psychologique, est très réussie. Ryan Reynolds est également remonté dans mon estime, son jeu est excellent et son travail sur les voix est bluffant !

    J'aime

  2. J’avais repéré la bande annonce qui m’avait clairement excitée et puis finalement je l’ai loupé au cinéma et j’ai jamais eu l’occasion de le voir depuis. Tu viens de me rappeler l’existence de ce film ! Il faut vraiment que je le regarde !

    Aimé par 1 personne

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s