Spectre – Un James Bond dans tous ses états

spectre-poster-black-whiteAprès le terrible week-end auquel nous avons dû faire face, en tant que français, en tant qu’occidental et en tant qu’amateur de culture dans tous ses états, je vous propose de découvrir mon avis sur le dernier James Bond, Spectre. Avant toute chose, Lily et moi souhaitons faire savoir tout notre soutien aux familles des victimes et aux proches.

Synopsis : Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre. Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne… En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque… (Allociné)

Le synopsis d’Allociné peut faire croire à une histoire un peu brouillon pour ce dernier opus de James Bond, or ce n’est pas du tout le cas. Comme pour Skyfall et les autres 007, il y a excessivement peu de passage où l’on s’ennuie et où l’on pourrait s’endormir. Une action terminée qu’une autre commence et s’il n’y a pas d’action ce sont des informations importantes pour l’intrigue qui nous tiennent en haleine. De plus, l’intrigue est particulièrement bien développée, à l’instar du précédent James Bond (qui pour moi était inégalable).

Les points négatifs : Pour moi, le début du film (la première demi-heure environ) est excessivement kitch. Les James Bond s’ouvrent sur une scène d’action et la façon dont elle est filmée m’ont clairement fait pensé aux films avec Pierce Brosnan (pour moi James au summum du kitch, mais que j’aime énormément). Avec Daniel Craig, on était passé à plus de modernité dans la façon de penser et d’aborder les choses, toujours tombeur, il le faisait avec plus de subtilité que Brosnan. Mais là. Que dalle. 30 minutes. 2 femmes. Attention, ça rigole plus. Et j’avoue, ça m’a fait peur pour la suite du film.

Second point négatif : Je m’excuse auprès de ses fans, mais j’ai beaucoup de mal avec Léa Seydoux. Son jeu ne me convainc pas, quelque soit le film, quelque soit le rôle. Je crois tout simplement que je ne suis pas du tout sensible à son jeu d’actrice. (Rendez-moi Eva green, Gemma Arterton, et même Sophie Marceau !)

Les points positifs : Mais j’ai bien fait de ne pas m’arrêter à ça, car il y a beaucoup d’autres choses qui rendent le film vraiment très bon. Tout d’abord, l’humour british. Je ne saurais trop vous dire que c’est un des mes humours préférés, toujours avec beaucoup de classe et de flegme. A tel point que l’on retrouve James qui passe du toit d’un immeuble à un canapé. Et Môssieur se transforme en voleur (ce que Q n’apprécie pas vraiment). Bref, on sourit beaucoup et j’aime ça.

Second point positif : le casting de rêve. Côté masculin, je dois dire que Spectre réunit la plupart de mes chouchous du moment entre Daniel Craig (of course, merci Cowboys et Envahisseurs -Don’t judge me-) mais aussi Ben Whishaw (Q, déjà présent dans Skyfall), et voici l’arrivée d’Andrew Scott (Max Denbigh ou C pour les intimes ou encore Moriarty pour les très intimes de Sherlock), et l’immense, le génial Christoph Walz qu’on ne présente plus tant il est l’acteur parfait de ce XXIe siècle.

Troisième point positif : les clins d’oeil incessant aux anciens James Bond qui font du bien et font vraiment sourire. James renoue même avec ses gadgets et mine de rien, on aime ça. Sam Mendes nous explique que « 007 SPECTRE évoque en effet les classiques de la franchise à travers les véhicules, le ton, l’éclairage et même la coupe du costume de 007, mais je tenais également à renouer avec le glamour des destinations lointaines et exotiques des premiers JAMES BOND, et le pousser à l’extrême. »

Pour conclure, les points positifs l’emportent largement sur les points négatifs que j’ai souligné. C’est un film que j’ai beaucoup aimé. Malgré mes appréhensions car j’avais vraiment été scotchée par Skyfall, j’avais peur d’être déçue, et bien aucunement. Pour moi, c’est un grand James Bond et je dois remercier Daniel Craig de m’avoir autant fait aimer cette saga culte britannique en y apportant une modernité nécessaire et une vision nouvelle tout en gardant ce qu’il faut de la tradition. J’attendrai le prochain James Bond avec impatience, mais aussi avec un peu de tristesse car ce sera le dernier de notre cher Daniel Craig. Ce sera bien difficile au prochain acteur de reprendre le flambeau.

Heberger image

5birdybook

15 réflexions sur “Spectre – Un James Bond dans tous ses états

    1. J’avoue que le film m’a tellement emballée que je n’ai pas lu d’autres critiques, par contre j’ai vu sur Allociné que Télérama avait mis une seule étoile… mais je n’ai jamais les même goûts qu’eux je crois. J’espère qu’il te plaira aussi !

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne regarde jamais les critiques de journalistes pour le coup, n’étant pratiquement jamais d’accord avec eux. Je préfère lire celles de gens lambdas, comme moi, lire différents avis et ensuite me faire le miens 🙂
        Daniel Craig n’est pas mon James Bond favori, mais ça l’avait fait avec les précédents. Ce qui me fait penser que le gros problème des gens qui critiquent négativement ce genre de film font souvent la comparaison avec les précédents, or il faut certes le recontractualiser par rapport aux précédents, mais en même temps bien garder en tête que c’est un nouveau film.

        J'aime

  1. Je voulais aller le voir dimanche matin et j’avoue que je n’ai pas eu le coeur de finalement me rendre dans une salle de cinéma… Mais j’espère le voir bientôt !
    Et effectivement, Skyfall est inégalable !

    J'aime

    1. Pour ma part, j’avais prévu d’y aller samedi depuis une semaine et je me suis posée la question samedi matin. Mais au final, je me suis dit que déjà il fallait profiter des bons moments que la vie nous accorde, et puis qu’ils ne nous enleveront pas notre culture et notre envie de culture. A la fin, c’était important pour moi d’aller au cinéma. Après, je n’habite pas sur Paris, est-ce que mes convictions auraient tenues si cela avait été le cas… je ne sais pas. En tout cas, je te comprends et j’espère que tu pourras aller le voir bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai moins aimé que toi, mais je reste une adepte des vieux James Bond donc ceci explique cela 😉 Je ne suis pas très fan de Léa Seydoux moi non plus… Mais j’ai plutôt apprécié les seconds rôles.

    J'aime

    1. J’aime bien les vieux James Bond également, mais c’est vrai que le James avec lequel j’ai grandi, c’est Pierce Brosnan et du coup après lui, je trouve Craig super et ce qu’il en a fait excellent. Mais je te comprends 😉 Bon tu me rassures concernant Seydoux, ce n’est pas moi le problème !

      Aimé par 1 personne

      1. Je me sens moins seule alors 🙂 Je ne sais pas ce qui m’agace chez Léa Seydoux… par contre le rôle de James bond girl qui a pu être imaginé pour elle je le trouve parfait.

        J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s