Le livre de Dina – Herbjorg Wassmo

9782264064752La couverture de ce livre m’avait interpellé depuis quelques temps en librairie. Une femme à cheval vue de dos dans un paysage de brume bleue me paraissait très énigmatique. J’ai donc profité de l’occasion de notre Mois Scandinave pour me laisser tenter par cette histoire qui avait l’air envoûtante.

Résumé : Sur les hauteurs sauvages de l’extrême Norvège, Dina règne en déesse obscure. Enfant coupable et délaissée, future maîtresse du domaine de Reisnes, elle grandit et traverse son destin dans un bouillonnement féroce que rien ne peut brider. Autour d’elle, le drame se noue dans le feu et la glace. Car Dina, Ève brûlante, éternelle indomptée, chevauche à travers vents sans trouver le repos… Déjà entrée au panthéon de la littérature scandinave, Herbjørg Wassmo signe une immense fresque du nord de la Norvège au XIXe siècle. (Goodreads)

Ma première impression à propos de ce livre a été bonne. J’ai tout de suite aimé la plume de Wassmo, qui sans être vraiment fluide, n’accroche pas. Son style est saccadé, à l’image des pensées de son personnage principal (ce que nous comprendrons au fil de la lecture). La deuxième impression m’a laissé un peu plus perplexe : j’ai détesté Dina, le personnage principal du livre. C’est une femme qui pour moi ne ressent aucune empathie pour le monde qui l’entoure et je la trouve très égoïste dans ses réactions. Pourtant, j’ai continué ma lecture avec beaucoup de plaisir et de curiosité. Ce personnage antipathique ne l’est pas pour rien et la culpabilité qu’elle ressent face à la mort de sa mère lorsqu’elle était enfant n’y est pas pour rien. Enfin, l’impression qui a suivi et qui ne m’a pas quitté jusqu’à la fin de l’ouvrage c’est cette curiosité face à ce personnage, comment allait-elle s’en sortir dans un monde auquel elle n’a pas l’air d’appartenir ? Sa solution : la domination. De tout son monde et en particulier des hommes qui croisent sa vie. C’est son moyen de défense face à une culpabilité qui ne la quitte pas.

Je n’irai pas par quatre chemin pour dire que j’ai beaucoup aimé ce livre. On suit Dina à travers ses choix et ses voyages au cœur de la Norvège et de ses saisons rigoureuses. Il y a beaucoup de sensibilité et de sensualité dans la manière d’écrire de Wassmo. Comme son personnage, le style est dur et froid en apparence. Pourtant, en creusant ce sont les sentiments qui éclatent avec une force que j’ai rarement croisé dans mes lectures.

Je ne mettrai pas 5 birdybooks pour Le livre de Dina pour la simple raison que la fin m’a paru un peu confuse. Il faut y revenir plusieurs fois, relire encore les derniers paragraphes avant d’oser émettre une hypothèse. La fin ressemble aux pensées de Dina, confuses. C’est sans doute voulu, mais pour moi, c’est un peu maladroit de terminer de manière aussi nébuleuse. Pour autant, cela reste un excellent livre et je n’ai aucun regret de l’avoir lu. Je vous le présente ici et vous le conseille sans aucune honte !

Heberger image

4birdybook

unnamedCAZ8H455

5 réflexions sur “Le livre de Dina – Herbjorg Wassmo

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s