Le journal d’un vampire en pyjama : La poésie de Mathias Malzieu

DSC_0973Ce nouveau livre de Mathias Malzieu, je l’attendais depuis longtemps. Alors ni une, ni deux, dès sa parution en librairie, me voilà au comptoir pour l’acheter. J’ai commencé à suivre sa plume depuis Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi et depuis, je n’ai pas arrêté de lire les mots de Malzieu auxquels il donne une fragrance magique et poétique.

Dans ce livre autobiographique, Mathias Malzieu nous raconte la maladie à laquelle il a du faire face en 2013/2014, une aplasie médullaire. Je ne rentrerais pas dans les détails médicaux mais en gros, il était en anémie constante et qui s’aggravait. Autant dire qu’il en a bavé. Entre les transfusions de sang et les examens de moelle osseuse… Mais comme toute victime de maladie grave doit supporter.

Pour tout dire, j’ai mis du temps à écrire cette chronique, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai adoré. Je n’ai absolument aucune critique à dire sur ce livre. Je me suis donc longtemps demandée si vous n’alliez pas trouvé ça fade une chronique qui dit « c’est super. c’est trop bien. c’est génial. j’adore. lisez-le. » Bon j’exagère un peu, mais le fait est que cette critique pourra se résumer à ça lorsque vous en aurez terminé la lecture. Ensuite, le sujet n’est pas évident à traiter, surtout par rapport au début du livre, lorsqu’il découvre sa maladie, les examens, l’attente, l’angoisse et la présence de Dame Oclès. Du coup, j’en suis même venue à me demander si j’allais pouvoir rédiger un article un tant soit peu intéressant.

Et puis je me suis dit qu’en tant que fan de Mathias Malzieu, je me devais de parler de son livre sur le blog, peu importe s’il s’agit d’un bon ou d’un moins bon article. Mon but est de le partager, d’éveiller la curiosité de ceux qui ne le connaissent pas encore et d’échanger avec ceux qui le connaissent déjà. Alors voilà… Pour découvrir sa plume, je vous retranscrit quelques citations que j’aime particulièrement.

« Entre deux crêpes et un coca, sa conclusion est la suivante : « tu n’as pas d’autre choix que de te transformer en auto-superhéros. Au final, ce sera une bonne histoire, même si tu vas en baver un peu. » »

« Dame Oclès prend beaucoup de place dans le lit. Sa peau est froide comme celle d’un serpent. Elle dort avec son épée. »

« On m’habille en cosmonaute et c’est parti pour le grand voyage d’hôpital en hôpital. De base lunaire en base lunaire, je regarde Paris défiler dans le film de la fenêtre de l’ambulance. »

Pour ajouter à ça, Mathias Malzieu montre avec sa poésie habituelle beaucoup de reconnaissance pour le personnel médical, aussi bien médecins qu’infirmières et je trouve ça bien parce-qu’il n’y en a pas beaucoup qui pense à ce personnel infirmier qui donne souvent beaucoup mais n’ont pas grand chose en échange.

Pour conclure, j’ai adoré ce livre et ce sera évidemment 5 birdybooks. Au-delà de ça, je conseille vraiment la plume de Malzieu à tous car il crée un univers magique où l’on peut s’y rendre en montgolfière ou en tapis volant et peu d’auteur ont ce talent de nos jours. Vivement son prochain livre.

Heberger image

5birdybook

11 réflexions sur “Le journal d’un vampire en pyjama : La poésie de Mathias Malzieu

    1. Ah si tu ne connais pas sa plume, c’est sûr qu’il va falloir y remédier, je suis sûre que tu apprécieras en plus. Si je peux te conseiller, commence par un plus léger comme Le plus petit baiser jamais recensé qui aborde le thème de l’amour avec beaucoup de poésie. Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, Métamorphose en bord de ciel et Journal d’un vampire en pyjama sont également sublimes mais abordent des sujets un peu plus durs (ce qui n’enlève rien au charme de sa plume bien au contraire : à ce moment là tu peux prendre son premier Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi). A mon sens, La mécanique du coeur est un chouilla en deça des autres.

      Aimé par 1 personne

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s