Les hauts de Hurle-vent – Emily Brontë

Je viens de finir un livre magnifique, un livre que j’ai adoré bien que j’ai été un peu sceptique en l’ouvrant: Les Hauts de Hurle-vent. J’en avais entendu parlé avec beaucoup de bien sur le blog d’Holly mais ma mère ne cessait de me dire que ce livre était « un peu long et chiant ». Je ne l’ai trouvé ni long, ni chiant. Je l’ai dévoré et j’ai aimé ça.
Un jour, Mr Earnshaw revient d’un voyage avec un enfant dans ses bagages. Heathcliff. Alors qu’une amitié naît presque immédiatement avec la fille du voyageur, Catherine Earnshaw, son frère, Hindley Earnshaw, le hait dès le premier regard. A la mort de son père, Hindley prend le contrôle de la maison et décide de descendre Heathcliff au rang de garçon de ferme. L’amour caché de ce dernier pour miss Catherine et sa frustration extrême plongera la famille Earnshaw dans le malheur. 

Mon avis:

  J’ai eu beaucoup de mal à le lire d’une traite car certains passages sont d’une grande violence. La frustration et la haine de Heathcliff débordent des pages du livre à chaque nouveau chapitre. Le livre est fascinant et j’avoue que quand je l’ai laissé à mi-lecture hier soir, je ne faisais pas la fière dans le noir pour aller me chercher une bouteille d’eau ! Le livre ne fait pas peur comme le ferait un film d’horreur, mais je le trouve angoissant. Il angoisse car on ne sait si haïr ou prendre en pitié les personnages. Les protagonistes principaux sont des anti-héros et même la bonne Nelly nous semble parfois un peu dure vu les circonstances.
  En réalité, au milieu du livre, il est difficile de ne pas détester tous les personnages du livre. Mais au final, ne serait-ce pas ça la vie ? Personne n’est tout blanc ou tout noir, mais nous sommes tous des nuances de gris – plus ou moins sombre, cela dit- qui diffèrent selon les moments.
  La fin n’est pas vraiment celle que l’on attend, je la trouve un peu coupée en queue de poisson mais plus j’y pense et plus je m’aperçois qu’elle rajoute au mystère de l’ensemble du roman. Bref, vous l’aurez compris, comme toutes les autres blogueuses-bouquin je vous conseille ce livre !
Comme d’hab, je vous propose aussi la dernière adaptation cinématographique :

2 réflexions sur “Les hauts de Hurle-vent – Emily Brontë

  1. Ah ah ah ! Ca y est ! Tu l'as fini ^^ C'est vrai que je devais être bien saoulante à force de parler de ce livre mais comme tu l'as dit, je l'adore !
    C'est vrai que certains passages peuvent provoquer des angoisses enfin Heathcliff surtout car toute cette haine … elle est finalement difficile à comprendre pendant un long moment et après … tu découvres cet amour profond qu'il avait pour Catherine alors certes, tu comprends sa démarche mais … tu ne cautionnes pas toute cette vengeance car elle est malsaine (je pense à Hareton en disant ça). La fin est un peu étrange je le reconnais, on a parfois le sentiment que ça sort de nulle part en fait.
    Cependant, tu le définis très bien avec ta phrase sur la vie. Je crois que ce serait un bon résumé de ce classique.
    J'ai converti ma jeune cousine à cette lecture, on verra bien ce qu'elle en pense ^^

    J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s