Le caméléon – Andreï Kourkov

PicMonkey Collage

J’ai fini, il y a peu, un livre d’Andreï Kourkov. J’avais envie de littérature russe et j’avais celui-ci sous le coude qui n’avait pas l’air trop mal. Une histoire d’aventure qui a l’air un peu de tendre vers l’absurde… aller ! Let’s go, lance-toi dans l’aventure Aza me suis-je dit avec plein d’enthousiasme. Peut-être même un peu trop d’ailleurs. Je suis parfois victime de ma curiosité excessive, je l’admets… et je l’assume.

Le héros ? Nikolaï, qui retrouve un chef-d’oeuvre de la littérature ukrainienne étrangement annoté. L’auteur de ces annotations ? Il gît au fond d’un cercueil, la carte d’un trésor à ses côtés. Le trésor ? Il se trouverait dans un fort du désert kazakh où un caméléon a pris ses quartiers. Le ressort de l’histoire ? Les nationalismes, encore et toujours. La morale de l’histoire, au-delà du plaisir des lecteurs ? Fi des nationalismes : hommes et caméléons de tous les pays, unissez-vous ! (Goodreads)

Ah oui, dit comme ça, c’est alléchant. En tout cas moi ça me donnait envie et ça me donne toujours envie d’ailleurs. Je suis tout à fait d’accord avec ce petit résumé de Goodreads (c’est bien pour ça que je vous le mets). En effet, l’action se déroule avec tout un tas de rebondissements plus variés les uns que les autres auxquels on ne s’attend pas forcément. On est surpris. On sourit aussi quelques fois. La vodka coule à flots et le lait en poudre pour bébé aussi. Au-delà de l’histoire d’aventure, on traverse les pays, les frontières et les langues. Tous ce qui pourrait faire obstacle finit par disparaître comme par enchantement et oui, au final, c’est bien l’entente entre les peuples que ce livre prône.

Alors pourquoi est-ce que je ne lui mets que trois bookyfly ? Car je sais qu’il s’agit d’un bon livre. Mais pour une raison qui m’échappe encore, ce livre ne m’a pas transporté autant que je le voudrais. Pour tout dire, il ne m’a pas transporté du tout malgré les pays traversés. Est-ce que c’est le style de l’auteur qui ne me convient pas ? Est-ce que j’étais dans une mauvaise période (exams, Charlie Hebdo) ? Peut-être tout ça ensemble. Le fait est que je n’ai pas réussi à rentrer dans le livre. J’ai quand même choisi de le finir car l’histoire était bonne et au fond, j’avais envie de savoir ce qu’il en était de ce fameux Caméléon. Mais, je le confesse, je ne me suis pas régalée. Dommage…

Ps: N’oubliez pas que notre concours est encore en cours ! Venez vous inscrire !

Hebergeur d'image

Heberger image

 3birdybook

2 réflexions sur “Le caméléon – Andreï Kourkov

  1. ah zut tu m’as tout cassé à la fin xD je me suis dis que j’allais le lire aussi et puis hop… 3 bookyfly ! beh.. je commencerais à le lire et si ça me plait pas j’abandonne

    J'aime

    1. J’ai mis seulement 3 bookyfly parce-que je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire… donc je pense que cette note est extrêmement subjective ! Tu me diras ce que tu en as pensé toi 🙂

      J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s