La Belle et la Bête – Christophe Gans

Comme je vous le disais lorsque je vous parlais du conte de Mme de Villeneuve, le mythe de la Belle et la Bête est très important pour moi. C’est une histoire qui me parle, depuis toujours et j’ai bien l’intention d’en découvrir les moindres secrets. Ma fascination pour ce conte est principalement due à l’adaptation poétique qu’en a fait Cocteau et je suis toujours curieuse de savoir ce qu’en ont fait les autres. Cela valait pour l’adaptation française réunissant Léa Seydoux et Vincent Cassel à l’écran. (Je tiens à vous préciser que cet article est vraiment un article personnel et qui n’est pas forcément objectif, je ne dénigre en rien le travail fait derrière et tout ceux qui ont aimé ou adoré le film.)

Je vous épargne le résumé que vous pouvez trouver sur l’article du conte de Mme de Villeneuve car le film suit tout à fait la trame narrative habituelle, il n’y a guère de surprise là dessus. Cependant, l’histoire porte beaucoup plus sur la malédiction de la Bête plutôt que sur la relation entre la Belle et elle. Elle est même accessoire.

Je dois admettre que je ne suis pas très objective : grande fan de Cocteau qui pour moi est une adaptation parfaite (comment faire mieux ?) et n’étant pas du tout fan de Vincent Cassel, je savais que je ne me régalerai pas. Toutefois, j’avais quand même de l’espoir et c’est pourquoi je l’ai regardé. Pour tout dire, j’ai même été surprise parfois. Tout n’est pas à jeter, non non. Déjà, le fait de s’intéresser à l’histoire de la Bête est très intéressant car c’est quelque chose que l’on ne voit pas chez Disney ou Cocteau. Le point négatif étant de délaisser la relation avec la Belle du coup qui, au final, n’est que le vecteur qui nous fait découvrir l’histoire de la Bête. Les décors sont sublimes, il faut le reconnaître, le César est bien mérité pour le coup, et je me vois dans l’obligation de mentionner les magnifiques robes créées pour Léa Seydoux. La verte émeraude a ma préférence.

Mais alors…. j’ai été choquée par les petits monstres du château, en mode « choses-à-tout-faire ». J’ai eu l’impression que le réalisateur s’est forcé à trouver quelque chose pour remplacer les objets-animés de Disney et les « mains » de Cocteau, sauf que le résultat n’est pas concluant du tout. Au lieu de servir le film, ils font un peu tapisserie attendant d’être maladroitement rattachés à l’intrigue à la fin. La scène d’action m’a énormément déçue également, le choix des géants de pierre ne me semble pas des plus pertinents… De plus, j’ai toujours du mal à m’habituer au jeu des acteurs français qui ne sonne pas toujours juste pour moi (à mon grand damn).

Pour conclure, je pense que c’est un film à voir, surtout lorsque l’on aime ce conte. Par contre, il ne faut pas s’attendre à quelque chose de transcendant. Il y a du bon, du mauvais. On sent les références à Disney et à Cocteau, mais il manque un petit quelque chose en plus qui sublime l’adaptation pour créer une version personnelle de ce conte.

Heberger image

2birdybook

19 réflexions sur “La Belle et la Bête – Christophe Gans

  1. J’avais aimé ce film et presque oublié les petits désagréments dont tu parles.
    Par contre j’ai fait un voeu avec la petite coccinelle, il ne s’est pas réalisé ! 😦

    J'aime

  2. ahah la robe emeraude de Lea Seydoux…pourquoi je ne suis pas étonnée que ce soit celle-ci qui ait ta préférence ?
    J’ai acheté des ballerines bleu canard, ça m’a fait pensé à toi !

    J'aime

  3. Je suis d’accord avec ton avis. J’ai chroniqué ce film il y a quelques mois également et je n’avais pas été complètement convaincue : les décors sont sublimes, vraiment, mais le choix de Léa Seydoux ne m’a pas semblé être le bon pour ce rôle. Du coup, peu d’émotions entre les deux protagonistes, c’est dommage. Et oui, ces robes splendides… !

    J'aime

    1. je n’ai pas vu le film mais je ne supporte vraiment pas Léa Seydoux… et puis je trouve que ça ne va pas avec Vincent Cassel. Je ne l’aime pas non plus mais par exemple dans Black Swan avec Nathalie Portman, on y croit ça colle. là, sans avoir vu le film, avec Lea Seydoux..je ne trouve pas qu’il forme un couple harmonisé.

      J'aime

      1. Franchement, j’ai trouvé Vincent Cassel très bien dans le rôle, auquel il apporte de la fougue et de la passion. En face, Léa Seydoux est aussi expressive qu’une huître lol

        J'aime

    2. Je suis d’accord, j’ai eu du mal avec le jeu de Seydoux… cela dit la relation scénarisée entre les deux n’étant pas très développée, ça n’aide pas non plus du coup…

      J'aime

  4. J’ai bien aimé ce film, principalement pour les décors et les robes (sublimes) malgré les petits désagrément (notamment les petits « monstres). Et, pour ma part, j’aime beaucoup Vincent Cassel mais je dois avouer que j’ai mis des années avant d’apprécier cette acteur…

    J'aime

  5. En tant que divertissement, le film est plutôt réussi, en revanche, rien de transcendant et surtout je regrette un manque d’alchimie entre les deux personnages principaux.

    J'aime

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s